Les chiffres de l’emploi, de l’entreprise et du tourisme dans le Gard [Chiffres CCI du Gard]

L’Observatoire de l’économie du Gard, qui dépend de la CCI du Gard, a publié les chiffres clés de l’économie gardoise. En voici quelques uns relatifs aux questions de l’emploi, de l’entreprise et du tourisme, accompagnés des commentaires du fascicule.

L’emploi dans le Gard

  • 247 000 emplois sont recensés dans le Gard.
  • Le secteur tertiaire marchand est celui qui embauche le plus (services aux particuliers, services aux entreprises, commerce, etc.).
  • 23% des emplois relèvent de la fonction publique.
  • Les secteurs d’activité les plus porteurs en terme d’emploi sont le tertiaire marchand (43%), le tertiaire non marchand (36%) et l’industrie (10%).
  • 83% des actifs occupés habitant dans le Gard travaillent dans le département.
  • Avec un taux de chômage de 13,5% (contre 9,6% en France), le Gard est au 4ème rang des départements français.

L’entreprise dans le Gard

  • 77 943 entreprises gardoises sont recensées dans l’ensemble des secteurs d’activité par l’Insee.
  • Plus d’une entreprise sur deux est un prestataire de services.
  • 74% des entreprises n’ont aucun salarié, 21% ont entre 1 et 9 salariés et 5% seulement ont plus de 10 salariés.
  • En 2016 la CCI du Gard a enregistré 5328 créations d’entreprise contre 3701 radiations.
  • Il existe 239 zones d’activités dans le Gard, occupant une surface de 4700 hectares, dont 225 hectares commercialisables.
  • 5000 entreprises qui emploient 40000 salariés sont implantées sur ces zones d’activités.
  • Le Gard compte 3 Parcs Régionaux d’Activités Economiques : Marcel Boiteux à Codolet et Chusclan, Antoine Lavoisier à Laudun-L’Ardoise et Humphry Davy à la Grand’Combe.
  • Le solde du commerce extérieur gardois dépasse les 177 millions d’euros en 2015 : il est positif pour la 4ème année consécutive.
  • Les deux tiers des échanges internationaux du Gard ont lieu avec des pays de l’Union européenne.

Le tourisme dans le Gard

  • 4,5 millions de visiteurs se rendent chaque année dans les sites et monuments gardois.

Source : Observatoire de l’économie du Gard.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.